Out 060 1103
Logo challenges

Air France face à la réalité

L’encombrant Orban

Par Jean-Gabriel Fredet - 1 mn


Article suivant

La face cachée de la route de la soie

En votant, le 12 septembre, une réprimande à la Hongrie, qui déclenche un processus pouvant la priver de son droit de vote, le Parlement européen va-t-il provoquer un réalignement du PPE, le parti conservateur dont fait partie le Fidesz, la formation de Viktor Orban ? Hostiles à une rupture favorisant l’éclosion d’un nouveau parti d’extrême droite qui ferait le jeu des « progressistes pro immigration », les députés de centre droit hésitent à aller plus loin. A l’instar du groupe CDU, dont le leader, Manfred Weber, brigue la succession de Jean-Claude Juncker, le groupe LR de Laurent Wauquiez est divisé. Weber veut « poursuivre le dialogue » avec Orban. Wauquiez met en garde contre un affaiblissement qui profiterait aux partis rivaux. Pour le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz, naguère soutien des nationalistes hongrois, mais désireux de mener une campagne proeuropéenne, le choix est difficile. Et quid des députés du Mouvement 5 étoiles, qui ont voté pour la résolution,...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !