12484848 1105439392841715 6480979402198061248 o

L'énigme Sparte

L’autre Athènes

Par - 2 mn


Article suivant

Emmanuel Le Roy Ladurie « biographié »

Il fallait bien expliquer la défaite. En 404 av. J.-C., Sparte remporte une victoire éclatante dont Athènes ne se remettra jamais tout à fait. Son empire est dissous. Pour trente ans, la cité rivale, maîtresse du Péloponnèse, allait dominer la Grèce. De cette crise spartiate de la pensée athénienne, Xénophon est le premier témoin. Il laisse dans sa Constitution des Lacédémoniens une description des institutions spartiates qui est, déjà, une idéalisation. Immanquablement, c’est dans les mœurs sévères et la morale de leurs grands hommes qu’il cherche la clé de leur supériorité.

L’idée est lancée. Elle fera son chemin. Cinq cents ans plus tard, alors que la Grèce était réduite au rang de province de l’Empire romain, Plutarque, en moraliste, contribua, lui, à immortaliser Lycurgue, législateur probablement légendaire à qui l’on attribuait la Constitution de Sparte.

Mais ce qui commence avec Plutarque, c’est l’évocation d’une cité à nulle autre pareille, de citoyens « tous semblables » ...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !