Normal logo

Special Paris

Intrmèdes: «L’enfer» de la Bibliothèque Nationale de France

Par Paul Luro - 2 mn


Article suivant

Out 114 165

Alex Jonas

Enfer n.m. Endroit fermé d’une bibliothèque où l’on tient les livres dont on pense que la lecture est dangereuse - Grand dictionnaire universel de Pierre Larousse (1870)

Déjà au milieu du XVIIIe siècle, le Catalogue général des livres imprimés, avait créé une rubrique pour les romans licencieux. Dans les années 1830, les ouvrages imprimés dits « contraires aux bonnes mœurs » publiés sous le manteau, poursuivis ou condamnés, sont séparés du reste des collections de la Bibliothèque royale et rassemblés afin de constituer une section distincte intitulée « Enfer » et conservée à la Réserve des livres rares.

La plus grande collection d’ouvrages licencieux se trouvait à la BNF, puisque Paris –le Paris coquin de la Régence et du rococo– passait pour la capitale de la pornographie.
On comptait à cette époque environ six cent vingt titres, provenant pour plus de la moitié de saisies judiciaires.

En 1911, Guillaume Apollinaire visite l’Enfer de la BNF et en répertorie le contenu: 930 ou...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !