886490 540300266010219 259567241 o

Neutrino, la plus mystérieuse des particules

Au rythme de notre horloge centrale

Par - 1 mn


Article suivant

Out 079 1498

Stratège de la lutte contre le cancer

C’est dans les années 1970 que l’hypothalamus, une des structures clés du cerveau, a été identifié comme siège de notre horloge centrale, celle qui impulse le rythme circadien à l’ensemble de l’organisme. En 1984, les premiers « gènes horloges » ont été isolés. Selon les individus, cette activité fonctionne sur un cycle qui dure entre 23 heures et demie et 24 heures et demie. L’horloge interne a donc besoin de se resynchroniser en permanence pour ne pas se décaler par rapport à l’alternance jour/nuit. En effet, un individu dont l’horloge oscille sur 23 heures et demie avancerait son heure de coucher de 30 minutes quotidiennement, alors que celui dont l’horloge oscille sur 24 heures et demie retarderait son heure de coucher de 30 minutes tous les jours. Chacun finirait ainsi par dormir à un horaire différent de la journée ou de la nuit. C’est la lumière qui resynchronise en permanence notre horloge centrale. « Des expériences ont montré que des aveugles énucléés parviennent pourtant ...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !