Out 079 1361
886490 540300266010219 259567241 o

Virus, Attaque Informatique - Comment se protéger

Des lésions cérébrales rendraient sociopathe

Par Elene Sender - 2 mn


Article suivant

Out 081 1409

Les secrets de la forme en hiver

Des travaux montreraient que certains actes criminels pourraient être dus à des dommages sur différentes zones du cerveau.

Dans la nuit du 1er août 1966, Charles Whitman, 25 ans, assassine sa mère, son épouse, puis abat 14 personnes sur le campus de l’université du Texas à Austin (États-Unis) avant d’être tué par la police. L’autopsie révèlera chez lui une tumeur cérébrale sur le lobe temporal droit, qui a bien pu jouer un rôle dans son passage à l’acte. Ryan Darby, de la Harvard Medical School de Boston (États-Unis), et trois autres médecins américains ont tenté d’établir quelles lésions peuvent se révéler critiques. Ils sont partis du constat, établi depuis des décennies, que des patients sans antécédents « criminels » (aux États-Unis, le terme « crime » s’applique à tous les actes punis par la loi), peuvent présenter des comportements antisociaux après des lésions neurologiques dues à des chocs, des tumeurs, voire un surdosage médicamenteux. C’est ce que l’on appelle la « sociop...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !