Article suivant

Out 010 031

Florent Mollet

Didier Deschamps a la chance d’avoir un prénom figurant dans le calendrier des saints chrétiens. Sélectionneur des vainqueurs du mondial 2018 et champion du monde en 1998, Didier Deschamps peut aussi se targuer d’avoir activement provoqué deux des plus belles scènes de joie collective françaises récentes. Didier Deschamps, de fait, incarne l’histoire de France comme personne. Didier Deschamps y est né, Didier Deschamps y a grandi, mais voilà, ça n’a pas empêché Didier Deschamps d’appeler son fils Dylan. Ce n’est pas très catholique et c’est un problème, voire une insulte pour ces obscurantistes, pour qui “la France n’est pas une terre vierge, mais une terre avec un passé, une histoire”. Une histoire qui a priori n’a rien à voir avec celle de Dylan McKay, le branleur ténébreux de la série américaine, Beverly Hills 90210, à qui Didier Deschamps a sans doute voulu rendre hommage au moment de choisir le blase de son rejeton. Qu’aurait fait Didier Deschamps si un polémiste lui avait cons...

C'est quoi jrnal ?


Lisez

Plongez dans notre catalogue qui grossit de jour en jour. Nous avons selectionné les meilleures publications juste pour vous.

Découvrez

Découvrez des contenus incroyable. Suivez des sujets, des contributeurs, des publications et construisez votre propre feed.

Partagez

Partagez vos articles et revues préférés avec votre réseau jrnal, et donnez vie à un réseau anti fake news !